Les scènes de la crucifixion

eaucoup de croix de chemin, surtout les retables, représentent des scènes de la crucifixion autre que le Christ en croix. Il faut donc se remémorer les différents épisodes de la mort de Jésus-Christ.

 

 

bildstock du castel à AltwiesAprès s'être fait arrêté, celui-ci est tout d'abord mis en jugement puis humilié devant la foule entière: c'est l'Ecce Homo, représenté sur le bildstock du Castel d'Altwies (photo à droite). On y retrouve le Christ qui se tient debout devant les spectateurs, couronné d'épines et tenant un roseau dans sa main droite, censé représenter l'humiliation.

 

retable Mathieu Boser à AltwiesSuit de près la scène de la flagellation. Le retable Matieu Boser d'Altwies (photo à gauche) montre encore cette scène, bien que quelque peu abîmé.

 

 

 

retable rue de Trèves à Fixem

Puis on obligea le Messie à porter sa croix afin de monter au sommet de la colline Golgotha: c'est la scène du portement de la croix, lors de laquelle le Christ peut se faire aider dans son supplice par Simon (retable de la cour du château de Preisch) où la porter seul (retable de la rue de Trèves de Fixem - photo à droite).

 

 

 

 

retable St Pierre à Semming

Jésus-Christ est ensuite crucifié, entouré, entre autres, de Marie, sa mère, de Marie-Madeleine et de Jean, l'apôtre, c'est la scène de la crucifixion. Marie et St Jean sont traditionnellement debout au côté de Jésus, le regardant avec pitié. Marie-Madeleine, quand à elle, lorsqu'elle est présente, est montrée agenouillée au pieds de la croix. Cette scène est admirablement représentée sur le retable St Pierre de Semming (photo à gauche) ou sur le retable de la chapelle de Rodemack. On propose ensuite au crucifié du vin aigre, mais il refuse.

 

retable St Jean de Basse-RentgenAprès la mort du Messie, pour vérifier son état de défunt, on lui enfonce une lame dans les côtes si bien que du sang en coule. Puis la vierge Marie s'écroule au pied de la croix malgré le soutien d'une sainte femme: c'est la pâmoison de la Vierge, représentée sur le retable rue St Jean de Basse-Rentgen (photo à droite), plutôt abimé donc difficilement déchiffrable.

 

 

 

retable de la ferme Ooms à HagenAprès qu'il soit descendu de la croix, le Christ est déposé dans les bras de sa mère: c'est la scène de la Piéta, ou Notre Dame de Pitié, que l'on peut remarquer sur le retable de la ferme Ooms à Hagen (photo à gauche) ou le retable de la Neckels Nuetwet de Semming.

 

 

 

 

calvaire St Donat à Puttelange-les-ThionvilleLa mise au tombeau suit de peu la mort du défunt. Cette scène est absente de toutes les croix de chemin du pays des Trois Frontières sauf du calvaire St Donat de Puttelange (photo à droite), où le Christ est représenté étendu dans le sépulcre et accompagné des Saintes femmes dont Marie-Madeleine. C'est cette dernière qui remarquera la disparition du corps du Christ ressuscité.

 

 

 

 

Toutes ces scènes forment ce que l'on appelle la Passion du Christ.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×