Les croix dans le monde

es croix de chemin ne sont pas seulement présentes dans nos régions. On en rencontre encore dans d'autres endroits en Europe (Autriche, Espagne, Luxembourg, sont les pays les plus connus) et en Amérique du Nord (surtout au Québec). En France, on en rencontre presque dans toutes les campagnes. Mais elles restent surtout concentrées au Centre, en Alsace et en Bretagne, les calvaires bretons étant incontestablement les plus remarquables.

calvaire de la Sauraie, Plouha (Côtes d'Armores)En Lorraine, on recense des milliers de croix mais elles sont réparties inégalement. C'est tout d'abord le pays des trois frontières où l'on en rencontre le plus. Ce pays est divisé entre Thionville Est, où les croix de chemin sont les plus fréquentes et Thionville Ouest, où elles sont moins nombreuses. A l'intérieur de l'arrondissement de Thionville Est, c'est dans le pays de Cattenom que l'on a le plus de chance de trouver une croix de chemin sur sa route. En effet, plus de 150 croix y ont été érigées entre le XVème et le XIXème siècle. Par comparaison, le canton de Sierck compte moins de 50 croix. Cattenom et son arrondissement représentent donc une véritable richesse pour le patrimoine rural et religieux de la Lorraine.

 

exemple de croix aux instruments de la passion, QuebecA cette disparité s'ajoute les différents genres de croix de chemin, qui sont eux-mêmes réparties inégalement, même à l'intérieur du canton de Cattenom. En effet, on y observe une profusion de simples croix, qui représentent exactement la moitié des croix de chemin qui s'y trouvent. On les retrouve surtout sur une courbe Cattenom - Roussy - Basse-Rentgen, où elles occupent presque la moitié des croix de chemin qui y sont présentes.

Croix de El Burgo Ranero, EspagneLes retables sont également très abondants dans le pays de Cattenom, où ils occupent 33% (1/3) des croix de chemin. Ils sont surtout retrouvés à l'extrême est du canton, c'est à dire à partir de Rodemack et Breistroff jusqu'à la frontière avec le canton de Sierck. Pour le reste, seulement 10% sont des bildstocks, répartis à peu près équitablement sur le canton, et 7% sont des calvaires, dont presque la moitié se trouvent à Puttelange. Ces derniers ont une fréquence plutôt faible dans le canton de Cattenom et ils se rencontrent plus aux alentours. Il est également judicieux de préciser que le groupe des bildstocks est spécifique de la Moselle et ses alentours (Alsace, Luxembourg, Sarre).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site