Bildstock A-M

Date: 1610

Type:  Croix monumentale dite Croix Bildstock

Lieu:  Chemin du Calvaire

Historique:   Ce bildstock, l'un des plus remarquables de tout le pays de Thionville, date du début du premier quart du XVIIème siècle. La date 1610 portée sur le fût, bien que cohérente avec le style du calvaire, est sujette à caution. Erigée pour le curé Jacques Amblavenius et pour le seigneur Jean Mayer, bailli de l'abbaye d'Echtenach (Luxembourg) à Berg, Mayeur de la voierie de Koenigshoffen, à Berg. Croisillon remplacé en 1905, daté par travaux historiques, en même temps que les statuettes, aujourd'hui disparues, de la Vierge et de Saint Jean, démolie par faits de guerre en novembre 1944. Rétablie sur un nouveau socle en avril 1947. Il est unique dans le pays des Trois Frontières car on y trouve associés deux éléments fondamentaux de l'époque: le clerc, représentant local de l'Eglise, et le seigneur voué de cette abbaye.

Représentations:   Les deux fondateurs de la croix ont fait représenter chacun de leur écusson sur les faces latérales du fût : à gauche, celui du prêtre est accroché à une fleur de lys au moyen d’une cordelette et à droite, les armoiries du seigneur comportent un bandeau en diagonale, orné de trois roses qui séparent deux étoiles. C’est l’avant du fût qui nous apprend, grâce à une inscription en latin, le nom des donateurs et la date d’érection : 1610. A l’arrière, on retrouve une autre inscription en latin qui nous est traduite par « Toi qui passes, honores toujours l’image du Christ. Adores non seulement l’image mais celui qu’elle représente ». Le fût est richement orné de chutes de fruits, décoré de guirlandes et de végétaux. L’édicule est composé de quatre niches comportant des personnages, les uns étant plus impressionnants que les autres. A l’avant, St Jacques est représenté en habit de pèlerin, une coquille attachée au chapeau, une autre sur l’avant de l’épaule, et deux autres pendant à la ceinture. Le bâton du pèlerin à la main, il a le genou plié pour simuler le mouvement de la marche. Entouré par deux têtes d’anges, il tient un livre de sa main et une gourde est nouée à sa ceinture. Dans la niche de droite, Ste Marguerite, couronnée, la main droite sur le cœur, celle de gauche tenant un livre, est debout sur le dragon qu’elle retient par une chaîne reliée de la bête à sa ceinture. L’animal imaginaire a une tête de canidé et une queue de poisson. A gauche, Ste Catherine, couronnée et la main au cœur, s’accompagne des deux attributs de son supplice : l’épée et la roue. St Nicolas figure à l’arrière, habillé en St évêque, la crosse à la main, les trois enfants dans le saloir et, chose plus rare, tenant un enfant suçant son pouce dans la main gauche. Chacun de ces Sts est accompagné de son nom. On y retrouve aussi l'inscription: "Le révérend Seigneur Jacques Amblavenius, curé et le noble seigneur Jean Meyer de Koenigshoffen, ont fait poser cette croix en l'honneur de Dieu, de la bienheureuse Vierge Marie et de tous les saints, à leur éternelle mémoire"

Fabrication: Pierre calcaire, béton.

Etat: NC

Coordonnées: 49.42997, 6.30976

Localisation:


Agrandir le plan

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site